◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals ►
OVS Holidays ►
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?


This event is duplicate from:





Event # 22493371, créée le 11 12 2023
Géants de la montagne-th.commune 93
Sortie associée au groupe :
Théâtre contemporain et arts du spectacle
Advertising
Organizer
 Pole
Event date
Start time
Saturday 16 December 2023

Register and Unregister until:
Start time of the event
6:00 (pm)
Event description

Bonjour, 

 

Les Géants de la Montagne

 

 

 

Samedi 16 décembre 2023

 

GRANDE SALLE

 

18h duree 3h

 

 

de Luigi Pirandello
adaptation / mise en scène Marie-José Malis

avec Pascal Batigne, Juan Antonio Crespillo, Sylvia Etcheto, Olivier Horeau, Anne-Sophie Mage, Isabel Oed, Laurent Prache, Soheb Mohammad Muzammal Hossain

DU 13 AU 20 DÉCEMBRE 2023

MER 13, JEU 14, VEN 15, MAR 19, MER 20 À 19H30
SAM 16 À 18H
DIM 17 À 16H

 

ET AUSSI…

→ samedi 16 décembre, la représentation sera suivie d’un échange avec l’équipe artistique
→ samedi 16 décembre, profitez de l’offre dîner-spectacle avec la formule à 20€ (1 billet pour Les Géants de la Montagne à 7€ et 1 dîner au restaurant pour 13€ > réserver)

 

© Nathanael Mergui

Le magicien Cotrone et sa troupe de « Guignards » vivent à l’écart du monde, dans une villa où les pouvoirs de l’imaginaire, de la magie et de l’irréel ont toute la place.

Ils y accueillent la troupe de théâtre de la comtesse Ilse, ruinée et rejetée après l’échec de La Fable du Fils Substitué que la troupe cherche à jouer en dépit de tout. Cotrone propose aux acteurs de répéter et de représenter la pièce au sein de la villa, en s’appuyant pour la comprendre sur les forces imaginaires du lieu, mais la comtesse refuse et affirme que la pièce ne peut se contenter d’un lieu ainsi retranché et doit être jouée devant le public…

On connaît le spectacle de Kantor intitulé Qu’ils crèvent les artistes ! Avant de mourir, Pirandello a imaginé une fable théâtrale inachevée dont le dénouement semblait pourtant conduire au massacre d’une troupe de comédiens par le peuple. Dans ce «mythe», c’est ainsi qu’il le nommait, l’Italien préféré de Marie-José Malis concentrait toute la demande qu’il adressait au théâtre : qu’il soit serviteur d’une autre idée et pratique de la réalité.

Le mythe concentre toutes les questions en souffrance de notre civilisation moderne : qu’avons-nous fait de la réalité? Pirandello, et Kantor aussi, étaient des modernes suprêmes, pour eux le matérialisme et l’athéisme conquis par notre civilisation, loin d’être en défaut, étaient une promesse infinie : que toutes choses, autrefois dites spirituelles ou irréelles, ou de rebut, ou non advenues ou défuntes, dieux et demi-dieux, légendes, lépreux éternels,  violences du vivre amorales, formes insensées des désirs et appels de l’homme vers son vide, angoisses et tragique insaturables, toute chose soit accueillie dans la réalité, dans la matière, en change la définition et la pratique, l’élargisse, sans peur, sans avarice, sans anathèmes. Pour une paix nouvelle, une joie des limbes, par-delà les limites de l’humain, qui n’est jamais que cette danse autour de son vide.

Cela était demandé aux artistes les premiers. Mais qu’ils crèvent si eux aussi y font défaut. Qu’ils crèvent par la main de ceux dont la dignité est un excès, un intrus, une autre réalité plus grande qu’elle dans les calculs du monde. C’est autour de cette question que Marie-José Malis nous annonce vouloir articuler son dernier spectacle : mais pourquoi ces géants de l’art ont-ils imaginé à la fin de leur vie, que pour l’heure, il se pourrait bien que les artistes doivent « crever » ? Cette question si belle, c’est une folie de plus, une fantasia obstinée, une volonté de ne pas mourir sans avoir cherché plus loin, le sur-réalisme de plain-pied qu’est le théâtre. Car comme on le dit souvent en répétitions : mais tu y crois ou non?

Croire en toutes choses au point d’y donner corps, c’est le programme : la suprême bêtise et la joie à trouver, du théâtre.

Multiple registration possible?
Maximum slots available
No
Tell your friends to create an account!
3
Exact address
meeting location
To know the exact rendez-vous point, log in!
To know the exact rendez-vous point, log in!
List of registered members (2/3 , available: 1)
Pole  (2)
Advertising
Waiting list
Nobody
To register to this event, log in!

Fb Connect
Be the first to add a comment about this event!
To read a comment or add one, log in!

« Find others
Check out the forum